L’utilisation des pesticides, une menace grave pour la santé environnementale

Le pesticide est souvent utilisé par les agricultures. C’est une substance chimique destinée à combattre les insectes ou les maladies nuisibles aux plantes. Il fait partie des produits phytosanitaires et près de 70% des pays producteurs l’utilisent pour le traitement complet de ses plantes. De nombreuses personnes l’utilisent même au sein de la ville pour l’entretien des espaces verts. Malheureusement, les pesticides ne sont pas bon pour la santé.

Les impacts sur l’environnement

Déversés dans l’air et emportés par les eaux, les pesticides ou désinfectant provoquent de nombreux dégâts pour la biodiversité. Les utilisateurs directs comme les agriculteurs sont les premières victimes. Ils sont atteints de l’irritation des yeux, maladie du système nerveux, maladie de Parkinson ou présentent un fort risque de cancer. Même si les doses absorbées sont faibles, en tant que produits chimiques, le pesticide n’est jamais bon pour la santé. Les pertes de pesticides dans le sol encouragent également la dégradation. Une fois propagé, il ne fait qu’amplifier la pollution de l’air et son parcours se termine généralement dans l’eau et les milieux marins. Le cas de l’Inde illustre bien la situation avec l’explosion de l’usine fabricateur de pesticides en 1984 qui a fait près de 30.000 morts et de nombreux blessés victime de la brûlure des poumons.

Les mesures radicales à prendre

Certes, les pesticides ne peuvent pas être totalement bannis, mais leurs utilisations peuvent être limitées avec l’agriculture biologique ou la production intégrée. Les citadins ne doivent aucun cas utilisés les pesticides pour leur jardin ou autres espaces verts, ils doivent recourir à des techniques de lutte biologique naturel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *